Les formes d’intelligences

 

50% du développement cognitif seraient dus aux gènes, 40% aux hasards de l’organisation cérébrale et des relations sociales, 10% à l’éducation

MODÈLE DE L’INTELLIGENCE SELON GARDNER : 8 FORMES OU APTITUDES

Professeur en cognition et en éducation à Harvard Graduate School of Education, fait depuis de nombreuses années de la recherche sur le développement des capacités cognitives de l’être humain. Il est en rupture avec la théorie commune  du (QI).

Dans son étude sur les capacités des êtres humains, Gardner a établi des critères qui permettent d’identifier si un talent correspond à une forme d’intelligence.

  1. L’intelligence logico-mathématique
  2. L’intelligence spatiale
  3. L’intelligence interpersonnelle
  4. L’intelligence corporelle-kinesthésique
  5. L’intelligence verbo-linguistique
  6. L’intelligence intrapersonnelle
  7. L’intelligence musicale-rythmique.
  8. L’intelligence naturaliste

… et L’intelligence existentielle(9ème intelligence).  L’intelligence existentielle, ou intelligence spirituelle, l’aptitude à se questionner sur le sens et l’origine des choses. C’est la capacité à penser nos origines et notre destinée. C’est l’aptitude à se situer par rapport aux limites cosmiques (l’infiniment grand et l’infiniment petit) ou à édicter des règles ou des comportements en rapport aux domaines de la vie. 

MODÈLE DE L’INTELLIGENCE SELON STERNBERG : 3 PRINCIPALES FORMES D’INTELLIGENCE

Robert Sternberg a, lui, une théorie triarchique de l’intelligence avec 3 aspects fondamentaux : 

  1. L’intelligence analytique : qui permet d’évaluer, de juger, de critiquer et d’analyser une information
  2. L’intelligence pratique : qui permet de résoudre des problèmes de la vie quotidienne et de s’y adapter
  3. L’intelligence créative : qui permet de s’adapter à la nouveauté et de créer des solutions originales

D’autres penseurs ont également contribué à la douance et des approches à privilégier dans ce domaine : Edward de Bono (Pensée latérale), Daniel Goleman (Intelligence émotionnelle), C.W. Taylor (Talents multiples), Hugues et Miles (Processus mentaux).

Bien que le domaine de la douance ne cesse d’évoluer, il reste encore beaucoup d’aspects à démystifier.